Archive de l’étiquette Voyance par téléphone

Avatar ParJérôme Licht

La pierre de septembre : Le Saphir

Le mot saphir vient du grec sapheiros, qui signifie bleu. Depuis la plus haute Antiquité, cette pierre a fasciné les peuples, qui lui conféraient des pouvoirs surnaturels.

Cette pierre précieuse est en fait une variété de corindon, et peut avoir différentes teintes. Elle est constituée de cristaux d’oxyde d’aluminium qui contiennent des impuretés (oxydes), ce qui lui confère différentes variations de couleur.

En lithothérapie, le saphir a de nombreuses vertus et propriétés, tant sur le plan physique de psychologique et spirituel.

Il peut soulager les maux de tête, il apaise les corps soumis à la colère. Il apaise également les douleurs dues aux rhumatismes et les sciatiques. De plus, il est censé régénérer les ongles et les cheveux.

Selon certains traités, il réduit la fièvre et les inflammations.

Il renforce le système veineux et régule les épanchements sanguins.

Il soulage sinusite, bronchite, troubles des yeux ; et stimule la vitalité du corps.

Sur le plan psychologique et psychique, le saphir a des propriétés très intéressantes puisqu’il favorise l’inspiration, l’élévation spirituelle et la méditation, il calme l’activité mentale et la colère. Parallèlement, il encourage le dynamisme et apaise les craintes. Il stimule la créativité et la concentration ; et apaise les états dépressifs en redonnant la joie de vivre. Par conséquent, il développe confiance en soi, courage et persévérance. Il régule aussi l’hyperactivité et favorise le sommeil.

le saphir était autrefois censé protéger contre le mal et l’empoisonnement. On croyait qu’un serpent venimeux mourrait s’il était placé dans un récipient en saphir. Au XVIIème siècle, la tenue ou le port du saphir étaient censés vous aider à prédire l’avenir. Si vous rêvez de porter un saphir, soyez averti : vous devriez être moins impulsif.

 

Avatar ParJérôme Licht

Le temps en voyance

Une des questions qui revient régulièrement lors de mes consultations de voyance par téléphone, c’est de savoir quand les évènements prédits vont se mettre en place. Il est tout à fait normal et humain de vouloir dater les évènements dans le temps, de pouvoir avoir une idée de la chronologie des différentes étapes de son futur. Pour autant, le temps en voyance est-il fiable ? 
 
I – Le temps n’existe pas ?
 
Si vous avez déjà consulté des expert(e)s de la voyance, vous avez déjà au moins entendu une fois cette théorie selon laquelle « le temps n’existe pas ». Vous trouvez que cet argument est farfelu et que c’est une excuse pour ne pas admettre ses erreurs ? Eh bien pas tant que ça ! Nous avions accepté le temps comme une réalité, jusqu’à ce qu’un certain Einstein vienne vienne chambouler nos croyances avec sa théorie de la relativité. En mécanique quantique, il a été prouvé que le temps n’existait pas, que ce n’était qu’une invention humaine. 
 
II – Comment arriver à dater les évènements alors ? 
 
En voyance, le temps existe, nous sommes humains, et même si le temps reste une donnée à prendre avec la plus grande précaution, nous arrivons à dater, plus ou moins précisément, les différents évènements. Certains vont voir des saisons, d’autres auront des chiffres ou des mois en tête, cela dépend de chacun, mais nous sommes tous capables d’avoir des indications sur le temps. Il faut aussi savoir que le temps en voyance n’est pas une donnée sûre ou systématique. Pour certains consultants, il nous arrive de n’avoir aucune information sur le temps (comme sur certains domaines) ; pour d’autres, les indications peuvent ne pas toujours correspondre. 
 
III – Quelques conseils aux consultants 
 
Le temps n’existant pas, même si nous sommes humains, les prédictions datées doivent être prises avec précaution. En effet, cette datation n’est qu’une indication, et il peut toujours y avoir un décalage. Personnellement je conseil toujours à mes consultants d’attendre un mois après la datation avant de faire un retour ou de me consulter de nouveau. Ne vous attachez pas au temps, vivez votre vie sans le prendre en compte. 
Avatar ParJérôme Licht

Le libre-arbitre et la voyance

Bonjour à toutes et à tous,

 
  Aujourd’hui je vais aborder la question du libre-arbitre, et des conséquences directes ou indirectes de la voyance sur votre libre-arbitre. Existe-t-il vraiment ? Ou est-ce un prétexte utile aux voyants pour se défausser de certaines lacunes ?
 
Qu’est-ce que le libre-arbitre ?
 
Pour commencer, le libre-arbitre est la faculté qu’un être humain a à agir et penser librement, par lui-même, sans qu’il ne soit sous la contrainte ou l’influence de qui que ce soit ou de quoi que ce soit.
 
Le libre-arbitre existe-t-il en voyance ?
 
Le libre arbitre du consultant est une des choses les plus difficiles à capter, mais aussi un sujet qui peut parfois être tabou pour le voyant, désireux alors de laisser son libre-arbitre à son consultant. Effectivement le libre-arbitre existe, si je vous annonce le retour d’une personne dans de bonnes dispositions, mais que vous décidez de ne pas lui répondre, sans que pour autant rien ne vous y empêche, alors vous faites jouer votre libre-arbitre.
 
En revanche, si la personne ne revient pas dans les dispositions annoncées, vous avez votre libre-arbitre, mais je suis, en tant que voyant, fautif également de ne pas avoir perçu correctement certaines données.
 
La voyance influence-t-elle notre libre-arbitre ?
 
J’aime dire que chaque chose que nous faisons, chaque rencontre, nous change un petit peu, et change notre manière de voir les choses. La voyance agit de la même façon, et consulter à outrance ne va faire qu’empirer les choses. Si vous consultez, il est préférable de ne consulter qu’une ou deux personnes afin de rester raisonnable, et de ne pas être totalement perdu, dans le flou, et aussi ne pas être influencé par tel ou tel expert de la voyance.
 
Pourquoi le libre-arbitre est-il si compliqué à percevoir en voyance ?
 
Il est très difficile parfois de percevoir votre libre-arbitre lorsque vous consultez car plusieurs facteurs rentrent en compte. Un excellent voyant doit être capable de le percevoir, mais vous en parler est autre chose. Il est délicat d’annoncer au consultant qu’il va faire un mauvais choix et va ainsi retarder une finalité. Personnellement, je préfère donner des conseils à mes consultants, en précisant que s’ils ne les suivent pas, la finalité peut être retardée, et que c’est alors leur libre-arbitre qui rentrera en jeu.
 
Pour conclure, le libre-arbitre existe, et peut être perçu lors de votre consultation. Cependant, il faut rester méfiant vis-à-vis des experts qui se servent de cette excuse pour justifier leurs erreurs.
Avatar ParJérôme Licht

Ma vision de la voyance

Bonjour à toutes et à tous, 

  Dans ce billet, je vais aujourd’hui vous parler de ma vision de la voyance, ce que ça veut dire pour moi ‘être voyant’ et comment je le vis au jour le jour. Je précise que c’est uniquement ma perception des choses, que ça n’engage que moi, et que je n’ai pas forcément raison sur tout. Je suis ouvert au dialogue, et chaque point de vue peut me permettre d’évoluer. 

I – Qu’est-ce que la voyance ?

  Pour moi, la voyance est la capacité à deviner ou prédire le futur. La voyance se manifeste par des ressentis. Un bon voyant doit être capable de percevoir les évènements majeurs de la vie d’une personne, tels qu’une union, une séparation, des enfants etc… Mais un voyant ne peut pas tout percevoir, un voyant est avant tout humain, et il peut commettre des erreurs.

II – La voyance au quotidien. 

  La voyance fait partie intégrante de ma vie, il m’arrive parfois de percevoir des choses sur les gens que je croise, ou que je côtoie, sans même que je le veuille. Mes ressentis ne cessent jamais. Fort heureusement, la voyance nécessite une concentration accrue pour véritablement percevoir les éléments, et je ne perçois, dans mon quotidien, que des éléments simples et banals.

III – Comment j’exerce la voyance ?

  J’ai décidé d’exercer la voyance à titre professionnel avant tout pour les consultants. Je suis toujours heureux de pouvoir aider certaines personnes, et je le fais sans complaisance. Sans complaisance ne signifie pas être dur ou vulgaire avec les consultants, mais leur annoncer les choses avec honnêteté, tout en leur apportant un soutien. Aussi, je suis incapable d’enchainer les consultations, il me faut entres cinq et dix minutes entre les consultations pour me ‘déconnecter’ de mon consultant. La voyance demande beaucoup d’énergie, et il se peut que parfois je me trompe dans mes ressentis, dans ce cas-là, c’est au consultant de me le dire, de me rectifier, et on avise ensemble de reporter ou de continuer la consultation.