Archive de l’étiquette libre-arbitre

Avatar ParJérôme Licht

Le libre-arbitre et la voyance

Bonjour à toutes et à tous,

 
  Aujourd’hui je vais aborder la question du libre-arbitre, et des conséquences directes ou indirectes de la voyance sur votre libre-arbitre. Existe-t-il vraiment ? Ou est-ce un prétexte utile aux voyants pour se défausser de certaines lacunes ?
 
Qu’est-ce que le libre-arbitre ?
 
Pour commencer, le libre-arbitre est la faculté qu’un être humain a à agir et penser librement, par lui-même, sans qu’il ne soit sous la contrainte ou l’influence de qui que ce soit ou de quoi que ce soit.
 
Le libre-arbitre existe-t-il en voyance ?
 
Le libre arbitre du consultant est une des choses les plus difficiles à capter, mais aussi un sujet qui peut parfois être tabou pour le voyant, désireux alors de laisser son libre-arbitre à son consultant. Effectivement le libre-arbitre existe, si je vous annonce le retour d’une personne dans de bonnes dispositions, mais que vous décidez de ne pas lui répondre, sans que pour autant rien ne vous y empêche, alors vous faites jouer votre libre-arbitre.
 
En revanche, si la personne ne revient pas dans les dispositions annoncées, vous avez votre libre-arbitre, mais je suis, en tant que voyant, fautif également de ne pas avoir perçu correctement certaines données.
 
La voyance influence-t-elle notre libre-arbitre ?
 
J’aime dire que chaque chose que nous faisons, chaque rencontre, nous change un petit peu, et change notre manière de voir les choses. La voyance agit de la même façon, et consulter à outrance ne va faire qu’empirer les choses. Si vous consultez, il est préférable de ne consulter qu’une ou deux personnes afin de rester raisonnable, et de ne pas être totalement perdu, dans le flou, et aussi ne pas être influencé par tel ou tel expert de la voyance.
 
Pourquoi le libre-arbitre est-il si compliqué à percevoir en voyance ?
 
Il est très difficile parfois de percevoir votre libre-arbitre lorsque vous consultez car plusieurs facteurs rentrent en compte. Un excellent voyant doit être capable de le percevoir, mais vous en parler est autre chose. Il est délicat d’annoncer au consultant qu’il va faire un mauvais choix et va ainsi retarder une finalité. Personnellement, je préfère donner des conseils à mes consultants, en précisant que s’ils ne les suivent pas, la finalité peut être retardée, et que c’est alors leur libre-arbitre qui rentrera en jeu.
 
Pour conclure, le libre-arbitre existe, et peut être perçu lors de votre consultation. Cependant, il faut rester méfiant vis-à-vis des experts qui se servent de cette excuse pour justifier leurs erreurs.