Ma vision de la voyance

Bonjour à toutes et à tous, 

  Dans ce billet, je vais aujourd’hui vous parler de ma vision de la voyance, ce que ça veut dire pour moi ‘être voyant’ et comment je le vis au jour le jour. Je précise que c’est uniquement ma perception des choses, que ça n’engage que moi, et que je n’ai pas forcément raison sur tout. Je suis ouvert au dialogue, et chaque point de vue peut me permettre d’évoluer. 

I – Qu’est-ce que la voyance ?

  Pour moi, la voyance est la capacité à deviner ou prédire le futur. La voyance se manifeste par des ressentis. Un bon voyant doit être capable de percevoir les évènements majeurs de la vie d’une personne, tels qu’une union, une séparation, des enfants etc… Mais un voyant ne peut pas tout percevoir, un voyant est avant tout humain, et il peut commettre des erreurs.

II – La voyance au quotidien. 

  La voyance fait partie intégrante de ma vie, il m’arrive parfois de percevoir des choses sur les gens que je croise, ou que je côtoie, sans même que je le veuille. Mes ressentis ne cessent jamais. Fort heureusement, la voyance nécessite une concentration accrue pour véritablement percevoir les éléments, et je ne perçois, dans mon quotidien, que des éléments simples et banals.

III – Comment j’exerce la voyance ?

  J’ai décidé d’exercer la voyance à titre professionnel avant tout pour les consultants. Je suis toujours heureux de pouvoir aider certaines personnes, et je le fais sans complaisance. Sans complaisance ne signifie pas être dur ou vulgaire avec les consultants, mais leur annoncer les choses avec honnêteté, tout en leur apportant un soutien. Aussi, je suis incapable d’enchainer les consultations, il me faut entres cinq et dix minutes entre les consultations pour me ‘déconnecter’ de mon consultant. La voyance demande beaucoup d’énergie, et il se peut que parfois je me trompe dans mes ressentis, dans ce cas-là, c’est au consultant de me le dire, de me rectifier, et on avise ensemble de reporter ou de continuer la consultation.

 

 

Laisser un commentaire